- Publicité -
- Publicité -

Miroir de l'agriculture, de l'agroalimentaire et du monde animal

Accueil Agroalimentaire Promotion d’Ouled Djellal en wilaya, une occasion pour une relance économique

Promotion d’Ouled Djellal en wilaya, une occasion pour une relance économique

- Advertisement -

Promue au rang de wilaya au même titre que 9 autres circonscriptions administratives du Sud du pays, sur décision du président la République, conformément à la loi portant nouvelle organisation territoriale du pays, Ouled Djellal bénéficie désormais d’une « réelle opportunité » d’amorcer un développement pluridimensionnel.

Cette nouvelle wilaya du Sud-est algérien détient désormais la possibilité d’atteindre les objectifs escomptés en matière de développement en usant des divers leviers prometteurs dont elle dispose, a affirmé le président de l’Assemblée populaire de wilaya (APW), Mohamed Aziz. Selon le même élu, la wilaya d’Ouled Djellal qui compte une superficie de plus de 11.000 km2 avec ses six (6) communes Chaïba, Doucen, Sidi Khaled, El Besbes, Ras El Miâd, en plus du chef-lieu, recèle des capacités dans les domaines de l’agriculture, l’industrie, le tourisme mais aussi en ressources humaines, en plus d’un riche patrimoine culturel pouvant la propulser en « pôle du développement durable dans la région des Ziban ». « Cette promotion rapprochera le citoyen des divers services administratifs et du centre de décision local, de même qu’elle contribuera positivement à la consolidation de la décentralisation de manière équilibrée et à l’émergence d’assemblées élues au sein desquelles la société civile trouvera un espace pour soulever et résoudre les préoccupations liées à la vie quotidienne des habitants », a ajouté M. Aziz.

Plus de 800.000 hectares de terres agricoles

A la lumière de certaines données monographiques, la nouvelle wilaya d’Ouled Djellal dispose d’une mosaïque de ressources, dont un secteur agricole comptant une superficie agricole totale excédant les 800.000 hectares exploités, entre autres, en céréaliculture et arboriculture fruitière, plus d’un demi-million de palmiers-dattiers et près de 50.000 serres dédiées aux cultures protégées. Ce secteur stratégique se distingue particulièrement par une large pratique de l’élevage ovin, notamment la race ovine « Ouled Djellal » de renommée internationale et qui fait la réputation de cette région avec un cheptel total d’un million de têtes, dont 3.000 bovins et 1000 camelins. Sur le plan industriel, la région est appelée à connaître une extension de son tissu industriel notamment dans les domaines de la production des matériaux de construction favorisée par l’existence de carrières de gypse et de granulats, mais aussi une expansion du secteur de l’agroalimentaire à la faveur de la culture des légumes primeurs et les ressources des palmeraies. La région d’Ouled Djellal compte également de précieux atouts pour le développement du tourisme oasien, rural et religieux grâce aux palmeraies réparties des deux côtés des berges de l’oued Djedi, la mosquée Khaled Ibn Sinan, la zaouïa Mokhtaria et la tombe de Hiziya, célèbre figure féminine de la chanson bédouine, et ce, en plus de plusieurs autres structures culturelles et associations activant dans le domaine de la culture. La relance attendue pour le développement de Ouled Djellal nécessite également de puiser dans un capital humain de plus de 200.000 habitants, dont 70 % de jeunes. Sa position géographique vitale pour les échanges entre le Nord et le Sud du pays constitue par ailleurs un atout majeur favorable aux initiatives d’investissement, cela outre sa proximité avec les wilayas de Djelfa, Batna et M’sila. Approchés par l’APS, en marge de la cérémonie d’installation du nouveau wali, des citoyens ont confié que cette décision constitue « un évènement qui prête à l’optimisme et ouvre la voie à une meilleure prise en charge des besoins de la population et à son implication dans la gestion des affaires locales ». Selon Abdelbasset, résidant au chef-lieu de wilaya, la décision de promouvoir Ouled Djellal, en qualité de wilaya à part entière est susceptible d’engager cette région sur la voie d’un développement économique de proximité durable capable de concrétiser les aspirations du citoyen et améliorer son quotidien.

 

- Advertisement -
- Advertisement -

Lire aussi

Industries agroalimentaires: Zaghdar rencontre les responsables du Groupe « AGRODIV »

Le ministre de l'Industrie, Ahmed Zaghdar a tenu une réunion avec les responsables du Groupe agro-industries "AGRODIV", pour examiner la situation de ce Groupe...
- Advertisement -

Plus 134 500 hectares consacrés aux cultures stratégiques dans le Sud

Une Superficie globale de plus de 134.500 hectares a été mobilisée dans les wilayas du sud pour le développement des cultures stratégiques et de l’industrie...

Agriculture : Des mesures d’urgence pour relancer l’activité agricole.

Le secteur de l’Agriculture entreprend le lancement de mesures d’urgence pour la relance de l’activité agricole dans l’objectif de promouvoir l’investissement et de réduire...

Réunion du Gouvernement : La communication, l’industrie, l’agriculture et la santé à l’ordre du jour.

Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, a présidé samedi une réunion du Gouvernement, consacrée essentiellement aux secteurs de la Communication, de l'Industrie,...

Related News

Industries agroalimentaires: Zaghdar rencontre les responsables du Groupe « AGRODIV »

Le ministre de l'Industrie, Ahmed Zaghdar a tenu une réunion avec les responsables du Groupe agro-industries "AGRODIV", pour examiner la situation de ce Groupe...

Plus 134 500 hectares consacrés aux cultures stratégiques dans le Sud

Une Superficie globale de plus de 134.500 hectares a été mobilisée dans les wilayas du sud pour le développement des cultures stratégiques et de l’industrie...

Agriculture : Des mesures d’urgence pour relancer l’activité agricole.

Le secteur de l’Agriculture entreprend le lancement de mesures d’urgence pour la relance de l’activité agricole dans l’objectif de promouvoir l’investissement et de réduire...

Réunion du Gouvernement : La communication, l’industrie, l’agriculture et la santé à l’ordre du jour.

Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, a présidé samedi une réunion du Gouvernement, consacrée essentiellement aux secteurs de la Communication, de l'Industrie,...
- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici